top of page

La schizophrénie : mythes et réalités

La schizophrénie est un trouble psychiatrique qui touche environ 1% de la population mondiale. Malheureusement, cette maladie est entourée de nombreuses idées fausses et de stéréotypes. Le centre psychiatrique DR-Log à Tournai démystifie ces idées au moyen d’informations détaillées sur la schizophrénie et ses symptômes.


 

Qu'est-ce que la schizophrénie ?


La schizophrénie est un trouble psychique chronique et sévère qui affecte la pensée, les émotions, la perception et les comportements d'une personne. Les symptômes de la schizophrénie peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils se manifestent généralement par des altérations de la pensée, des émotions et du comportement.

Parmi les symptômes les plus courants :

·       les hallucinations ;

·       les délires ;

·       les troubles cognitifs ;

·       les troubles du sommeil ;

·       les difficultés à se concentrer ;

·       les changements émotionnels.


Mythe 1 : l’agressivité

Nous pensons souvent que les personnes atteintes de schizophrénie sont agressives et peuvent commettre des actes de violence. Cependant, des études ont prouvé que les cas de violence chez les personnes schizophrènes sont extrêmement rares, avec seulement un cas sur dix millions.


Mythe 2 : la personnalité multiple

La schizophrénie n'a en fait rien à voir avec la personnalité multiple. Il s'agit d'un trouble mental qui affecte la pensée, les émotions et les comportements d'une personne, mais cela ne signifie pas qu'elle a plusieurs personnalités distinctes.


Mythe 3 : l’incurabilité

Bien qu'il n'existe pas de remède définitif pour la schizophrénie, de nombreux traitements et suivis sont possibles pour aider les personnes atteintes à gérer leurs symptômes. Les médicaments, la thérapie individuelle et de groupe ainsi que le soutien social peuvent tous contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de schizophrénie.

 

Les conséquences de la schizophrénie


La schizophrénie entraîne de nombreuses difficultés pour les personnes qui en souffrent.

Elles ont du mal à s’intégrer dans la société, que ce soit dans le cadre du travail, des études, de la vie sociale ou même pour subvenir à leurs besoins de base. Il est également important de souligner que près de 40 à 60% des personnes atteintes de schizophrénie tentent de se suicider. C'est pourquoi il est crucial d'offrir un soutien psychiatrique régulier à ces personnes.


Si vous avez encore des questions concernant la schizophrénie, contactez DR-Log, le centre psychiatrique à Tournai spécialisé en logements collectifs supervisés.

 

コメント


LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci, votre message est envoyé.

bottom of page